Chargement…

VISION OBSCURE, nouveau EP 6 titres !

Dispo depuis le 30 Novembre 2020
Plus d'infos !

Paroles du EP « Vision Obscure »

Atta, 451

Ils sont là, déterminés
Face à nous de réels guerriers
A l’abri, désarçonnés
Autour de nous ensauvagés

Impossible de s’échapper
A nos portes le diable incarné
Chaque jour, tout est réglé
Ce sont les mêmes qui trépassaient

Oui, ma vie n’a qu’un fil
C’est si fragile
J’en suis bien lucide, livide
Ma chère étoile s’est éloignée
Ils n’ont vraiment aucune pitié
Oh que c’était facile
Qu’on m’assassine

Notre mur s’est effondré
Nous allons donc trépasser
Totalement barricadé
Illusoire de résister

Vision

Un autre matin, un autre jour
Compteurs à zéro, j’oublie tout
Rempli d’espoir, Ivre d’amour

Puis vient le spleen du quotidien
Les rêvent se brisent tous un à un
La vie dévoile son cruel dessein

Chaque jour, je retrouve l’envie
Toujours, je me sens trahi
Aucun doute, je l’avais prédit
Ma vision s’accomplit

Chaque jour, Relève le défi
Toujours, la nuit me poursuit
Aucun doute, je l’avais prédit
Ma vision s’accomplit

Parce qu’on se dit que malgré tout
Même si c’est dur ça vaut le coup
Je me relève, je suis debout

Puis le destin me jette à terre
Une intuition si familière
Au bout du chemin c’est l’enfer

J’aurais tant voulu me tromper
Regarder l’horizon sans trembler
Oublier mes peurs, apaisé
Mais le temps passe, Rien ne s’efface

Existence…

Tout est noir
Je n’ai pas l’âge
Ce n’est pas la fin de mon histoire
Et pourtant je n’ai aucun espoir
…mièvre

Je suffoque
Je bouillonne
Ma condition est atroce
Bien avant je deviendrais cinoque
…fière

Je ne peux m’en sortir sans compromis
Je ne peux même pas fuir a priori
Je le sais, je suis coincé
Je ne peux même pas déconner
Je pourrais tout détruire, sans nostalgie
Impossible d’imaginer
Ou de pouvoir le supporter

Le silence
La quiétude
Ne sont pas dans habitudes
Pour moi tout ça, est bien trop dur
…aigre

Je me sens
Totalement
Déphasé avec certitude
Mon futur est bien obscur
…laide

Obstiné

Avec mépris et en toute conscience, sans aucune hésitation
Qu’as-tu fait de ton intelligence ? Semé la désolation
Par convoitise et par jalousie, tu justifies ta violence
Tu imposes ta suprématie, tu n’es plus qu’arrogance

Roi du monde auto proclamé, ton royaume part en fumée
Tu décides en ton propre intérêt, décimes au nom du progrès
Tu l’oublies mais tu n’es qu’un pion, pour chaque espèce tu décides
Ce que tu nommes civilisation a brisé l’équilibre

Désolé, à mon grand regret, je ne crois plus en toi, j’ai perdu la foi
Je ne vois plus cette humanité, tu as tous les droits, tu imposes ta loi
Je m’y suis refusé, j’ai prié, chassé ces pensées
Maintenant, je suis résigné, j’ai choisi mon camp, j’ai choisi mon sang

Seul au monde. Seul au monde, Obstiné
Un monde sans toi, un monde sans toi, telle est ma destinée

Négation

Tu n’as pas tout compris
Et pourtant tu subis

Oui on te l’avait dit
Es-tu simple d’esprit

Situation critique, mouvement anarchique
Psychologie douteuse, alliance nébuleuse
Réaction imbécile, des conclusions fragiles
Discussion sans logique, comportements vomiques

Tu fais toutes ces conneries
Sans penser à autrui

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.